APPEL A MANIFESTATION D’INTERET pour « e-PME » – Composante “Adoption de Technologies’’ pour les PME-PMI

Candidatez au projet e-PME de  l’ADEPME, portant adoption de technologies plus avancées pour votre PME

Dans cet AMI, nous vous fournissons 5 raisons pour lesquelles l’adoption de nouvelles technologies est importante pour toute PME-PMI

CONTEXTE:

Les entreprises sénégalaises sont caractérisées, d’après différentes études dont celle de la Banque mondiale, le Recensement Général des Entreprises (RGE,2016) ou les Concertations nationales sur le crédit de 2010, par une faible productivité avec un faible taux d’adoption technologique; une très forte informalité (97%) et un faible dynamisme, une faible compétitivité des exportations avec des goulots d’étranglements dans les principales chaînes de valeur, un accès limité au financement du fait de l’asymétrie de l’information entre les acteurs ou d’une faiblesse des mécanismes de partage du risque.

Après avoir porté la croissance à 6% de moyenne entre 2014 et 2019, performance inédite depuis les indépendances, l’Etat œuvre à  faire du  secteur privé le moteur d’une croissance durable et inclusive. Il en a fait l’une des priorités de la 2ème phase du PSE le PAP2, devenue PAP2A (Plan d’Actions Prioritaires ajusté et accéléré) à la faveur des effets de la COVID19 sur le secteur privé, accentués par la crise russo-ukrainienne. Ces événements ont souligné l’impératif de disposer d’un secteur privé compétitif et dynamique susceptible de relever les défis de souveraineté notamment alimentaire.

Les effets de la crise COVID19 ont été révélés par les  enquêtes COV-BPS de la BM ou “AAR SUNU KOM KOM” de l’ADEPME. Il ressort de ces différentes enquêtes que  90% des entreprises ont été fortement ou très fortement impactées avec des pertes de 30 à 100% de leurs chiffres d’affaires. Au cœur de la pandémie, jusqu’à 44% déclaraient même avoir stoppé leurs activités. Malgré cela, les entreprises ont aussi su faire preuve de résilience et d’innovation, 40% d’entre elles ont commencé ou accru leur utilisation de technologies numériques pendant la Covid19, et 17% ont investi dans des solutions numériques.

JUSTIFICATION:

L’adoption de la technologie dans les entreprises fait référence à l’acceptation et à l’intégration de nouvelles technologies dans les systèmes existants ou à la création d’un nouveau. Il s’agit d’utiliser la technologie à son plein potentiel dans le processus d’adaptation aux besoins changeants des consommateurs.

Différentes organisations comme les startups et les organisations établies réagissent différemment à l’innovation. Ils peuvent être très enthousiastes à l’idée d’adopter une nouvelle technologie ou ils peuvent ne pas la trouver suffisamment importante. Le cycle de vie de l’adoption de la technologie décrit l’adoption ou l’acceptation d’un nouveau produit ou d’une innovation dans une courbe en cloche classique.

L’adoption de nouvelles technologies est essentielle pour les organisations qui se concentrent sur des livraisons plus rapides, des dépenses réduites et une expérience utilisateur améliorée. C’est devenu très essentiel car la pandémie de COVID-19 les a obligés à reconsidérer leurs stratégies. La situation est même préoccupante pour les entreprises qui travaillent depuis des décennies avec des systèmes hérités.

L’étude approfondie « Firm-level adoption of technologies in Senegal” réalisée en 2021 par la BM fournit une vue détaillée de l’utilisation et de l’adoption de la technologie par les entreprises sénégalaises.  L’étude fournit trois grands enseignements :

  1. L’adoption des TIC à usage général technologies, telles que l’ordinateur, Internet et le cloud computing à des fins commerciales est faible, mais très hétérogène et positivement associée à la taille et au statut formel, seulement 1% des entreprises intègrent les plateformes numériques pour les ventes et 14% recensées, utilisatrices des médias sociaux. .
  2. La majorité  des entreprises s’appuient toujours sur les technologies pré-numériques pour exécuter des fonctions commerciales générales, telles que l’administration des affaires, la planification de la production, la gestion de la chaîne d’approvisionnement, le marketing, ventes, et le paiement.
  3. La majorité des entreprises, y compris les grandes et formelles, s’appuient encore sur des méthodes manuelles ou des machines à commande manuelle pour effectuer des tâches de production critiques spécifiques au secteur, comme la récolte dans l’agriculture ou l’emballage dans la transformation des aliments.

L’étude conclut surtout que la promotion de la mise à niveau technologique auprès des  entreprises existantes, formelles ou informelles, doit être une priorité clé pour le Sénégal. En effet, l’adoption de meilleures technologies renforce la performance, la productivité et la création d’emplois.

Ainsi l’ADEPME, bras opérationnel de l’Etat dans l’accompagnement technique des MPME, s’est vue confier par l’Etat dans le cadre du projet pour l’emploi, la transformation économique et la relance (ETER) financé par la Banque mondiale, la mise en oeuvre de la composante “adoption de technologie”  ou “ePME”.  Il s’agira ainsi dans le cadre de la démarche d’appui à coûts partagés (subventions de contrepartie), de permettre aux entreprises sénégalaises existantes et en activité, formelles ou informelles, de renforcer leur compétitivité en digitalisant leurs fonctions générales ou celles spécifiques (i.e. liées à des secteurs d’activités), en les appuyant à augmenter leurs exportations ou à se formaliser. L’ADEPME souhaite ainsi identifier les solutions numériques fonctionnelles et éprouvées existantes susceptibles d’améliorer les niveaux d’adoptions technologiques des MPME, afin d’agréer les porteurs desdites solutions.

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES POUR LES 7 FONCTIONS GÉNÉRALES :

  1. Administration (processus RH, finances et comptabilité)
  2. Planification des opérations de production ou de service
  3. Approvisionnement et achats
  4. Marketing / information des consommateurs
  5. Ventes
  6. Mode de paiement
  7. Contrôle de la qualité

Continue reading « APPEL A MANIFESTATION D’INTERET pour « e-PME » – Composante “Adoption de Technologies’’ pour les PME-PMI »

Projet e-PME: 5000 PME bénéficieront d’un programme axé sur le numérique

L’ ADEPME lance un programme pour aider les PME à adopter les nouvelles technologies pour améliorer leur compétitivité. Ce programme, appelé Eter (Emploi, transformation économique et relance), est financé par la Banque mondiale à hauteur de 24 millions $.

L’Agence de développement et d’encadrement des Petites et moyennes entreprises (Adepme) a lancé le programme Eter (Emploi, transformation économique et relance). Cette initiative est financée par la Banque mondiale à hauteur de 24 millions $. Elle aidera les PME sénégalaises à adopter les nouvelles technologies afin de renforcer leur compétitivité, rapporte le média sénégalais Le Quotidien.

La création d’emplois grâce au numérique

L’objectif du programme est d’amener les PME sénégalaises à utiliser les technologies numériques pour créer davantage d’emplois de qualité. Il sera mis en œuvre pendant 4 ans, sur la période 2022-2025. Le projet cible 5000 PME. L’ambition d’Eter est de faire des PME du pays « des véhicules d’investissement, des productrices de richesses et des créatrices d’emplois adaptés aux exigences du monde actuel », a déclaré Idrissa Dia­bira, le directeur général de l’Adpme.

Les bénéfices de l’adoption du numérique par les entreprises sénégalaises

Le programme s’appuie sur une étude très approfondie sur les sources de croissance, via l’économie numérique, engagée par le Groupe de la Banque mondiale, précise Idrissa Dia­bira. En outre, le Sénégal a mené une enquête sur l’adoption des technologies par les entreprises. Cette étude a fourni au pays des informations sur l’éventail des technologies utilisées par les entreprises pour des tâches spécifiques.

L’enquête montre comment l’adoption des technologies numériques génère des bénéfices importants. Selon le rapport d’enquête, les entreprises disposant de meilleures technologies augmentent leur productivité, créent plus d’emplois et embauchent plus d’employés non qualifiés.

Source: Comprendre média

Mise en œuvre du programme « Emploi, Transformations Économiques et Relance (ETER) » : la région de Kaffrine à l’honneur.

Un comité régional de développement (CRD) s’est tenu à Kaffrine dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Emploi, Transformations Économiques et Relance »  (ETER) par l’ADEPME.

ETER (2022-2025) vise à favoriser la transformation numérique de notre économie pour accélérer la compétitivité des micros, petites et moyennes entreprises, formelles comme informelles et la création d’emploi à travers l’accès aux technologies et aux compétences.

Il s’agira d’accompagner 5.000 PME nationales sur tout le territoire national sénégalais et d’ouvrir un bureau dédié à l’accompagnement des PME. Ces PME seront accompagnées dans la formalisation (immatriculation), la tenue de comptabilité, la déclaration fiscale, la déclaration sociale, la structuration, la prise en charge à hauteur de 75% en besoins de financement, etc…

Au finish, les entrepreneurs qui seront enrôlés, vont adopter les technologies les plus avancées pour toutes les fonctions de l’entreprise et partir à la conquête du monde…

Source: Dakaractu

Projet e-PME: Appel à candidature pour les PME

Chers entrepreneurs
L𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗻𝗱𝗶𝗱𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗲-𝗣𝗠𝗘 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝘁𝗲𝘀.☺

  • Vous êtes un(e) entreprenant(e), une MPME formelle ou informelle,
  • Vous êtes dirigeant(e) d’une organisation professionnelle, d’un groupement ou d’une coopérative, candidatez au projet « e-PME: composante adoption de technologies » du programme ETER.

    e-PME permet à votre entreprise d’accéder à des solutions technologiques grâce à des subventions de contrepartie de 75% afin de booster votre compétitivité.

    ✔️𝟰 𝗴𝘂𝗶𝗰𝗵𝗲𝘁𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗲́𝘁𝗲́ 𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗶𝗳𝗶𝗲́𝘀:

  • 𝗟𝗲 𝗚𝘂𝗶𝗰𝗵𝗲𝘁 𝗠𝗶𝗰𝗿𝗼-𝗘𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲𝘀 accompagne la
    formalisation, l’amélioration des outils de gestion et le renforcement des capacités techniques et managériales des MPME
  • 𝗚𝘂𝗶𝗰𝗵𝗲𝘁 𝘀𝘁𝗮𝗻𝗱𝗮𝗿𝗱: fournit de l’assistance Technique et des formations pour renforcer les fonctions commerciales générales clés des MPME
  • 𝗟𝗲 𝗚𝘂𝗶𝗰𝗵𝗲𝘁 𝗜𝗻𝘁𝗲𝗿𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 accompagne vers l’export et l’implantation à l’étranger
  • 𝗟𝗲 𝗴𝘂𝗶𝗰𝗵𝗲𝘁 𝘁𝗲𝗰𝗵𝗻𝗼𝗹𝗼𝗴𝗶𝗲 𝗲𝘁 𝗶𝗻𝗻𝗼𝘃𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 pour promouvoir l’adoption de technologies permettant d’améliorer la productivité et la compétitivité

    N’attendez plus, déposez votre candidature et bénéficiez d’un accompagnement adapté a votre besoin.

    Vous voulez être accompagné cliquez ici:▶ SAMA PME

  • Pour toutes autres informations supplémentaires veuillez nous écrire à l’adresse suivante: eter@adepme.sn

Recrutement d’un Stagiaire Community Manager

Créée en 2001 et placé sous l’égide du Ministère des PME, l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) a pour principale mission de densifier le tissu des PME; d’assister et d’encadrer les PME qui en font la demande et qui bénéficient des prêts de l’état ; renforcer la compétitivité des PME. 

Positionnée par le Centre du Commerce International (ITC) dans le cadre de son programme d’analyse comparative comme : 18ᵉ OPC dans le monde, 3ᵉ en Afrique et 1er dans la CEDEAO, sa vision est celle d’offrir un accompagnement adapté au profil et aux besoins de chaque PME pour en faire un futur champion. 

Description des tâches 

Sous l’autorité du Directeur des Systèmes d’Information, le Community Manager  aura pour principale mission d’accroître la visibilité de l’Agence à travers les réseaux sociaux. A ce titre, ses principales tâches seront : 

      Mettre à jour les informations sur les plateformes web d’informations ;

      Assurer la visibilité et valoriser les projets de l’Agence sur les réseaux Sociaux

     Fédérer et animer les communautés sur les réseaux sociaux

      Animer les différents pages (Facebook, Twitter, LinkedIn)

–    Créer de contenus viraux  (photos, vidéos, stories, affiches) 

–    Évaluer l’efficacité des actions 

Qualifications requises 

–    Avoir au minimum un Bac+2 en Marketing/Journalisme/Communication

–  Avoir au minimum 1 an d’expérience dans un poste similaire 

–  Etre autonome, Créatif et Réactif

–  Avoir une bonne maîtrise de la langue française (oral et écrit)

–  Avoir une expérience du montage de vidéos et pouvoir utiliser des outils tels que Photoshop, Adobe Premiere, Canva, etc. 

–  Connaître le SEO (Search Engine Optimization ou Référencement naturel)  

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au vendredi 05 mars 2021.

Les dossiers doivent être envoyés par courrier électronique à l’adresse suivante recrutement@adepme.sn en précisant l’objet.  

Les dossiers de candidature devront comprendre un Curriculum Vitae, les dossiers de candidatures devront comprendre un Curriculum Vitae, les justificatifs de formations et d’expériences et une lettre de motivation. 

 

 

 

 

Avis à manifestation d’intérêt – Appui aux PME sous-traitantes


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

L’ADEPME, à travers son Fonds à Frais Partagés (FFP/PDTE) ‎lance un avis à manifestation d’intérêt destiné aux PME et associations professionnelles sénégalaises souhaitant ‎passer à la sous-traitance pour de grands donneurs d’ordre nationaux et internationaux dans divers secteurs installés au Sénégal, dans la sous-région ou sur d’autres marchés extérieurs (Secteur public ou privé).

Cet appui vise la mise à niveau commerciale et marketing ainsi que l’amélioration des performances des entreprises candidates. Il propose ainsi un accompagnement des entreprises via une assistance technique (expertise, aide à l’accès aux marchés, rencontres B2B, conseil/ formation/ transfert de savoir-faire) et financière (subventions à 85% de l’assistance technique). Ainsi, les PME seront assistées sur les axes suivants :

  • la mise en place d’un plan de développement (marketing, marketing digital, mise en place de plateforme de vente en ligne, etc.) ;
  • le renforcement des fonctions clefs relatives à la maîtrise des métiers de la sous-traitance notamment le sourcing (achat de matières premières), le respect des standards, la gestion des contrats, etc. ;
  • la mise à niveau technique avec des certifications adaptées aux besoins des clients ciblés (ISO, HACCP, ou autres) ;
  • l’élaboration d’un plan d’efficacité énergétique afin d’accroitre la performance opérationnelle et réduire le coût de la consommation d’énergie ;
  • le lancement des premières opérations commerciales afin de cibler au mieux les marchés de la sous-traitance (salons de sous-traitance, rencontres avec les donneurs d’ordre, etc.)

Ce programme s’adresse aux entreprises ayant plus de 2 ans d’activités avec un potentiel de croissance et une vision de développement à court et à moyen terme.

Nous invitons toutes les entreprises intéressées par cette action à s’enregistrer sur le lien suivant (https://forms.gle/R9Sc9MkHdG6NNVQw6) avant le 29 Janvier 2021 à 23H00.

Pour toute information complémentaire, veuillez nous contacter sur : ffp.inter@adepme.snou consulter le site www.adepme.sn

Une sélection sera effectuée et seules les candidatures retenues seront contactées.

A propos du FFP/ PDTE

Le « Fonds à Frais Partagés (FFP) », sous-composante du Projet de Développement du Tourisme et des Entreprises (PDTE), finance les services de développement des ‎exportations des entreprises privées sénégalaises à travers un système de cofinancement basé sur un partage ‎des risques. Elle est exécutée par l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et ‎Moyennes Entreprises (ADEPME) dans son volet technique. Le volet fiduciaire est géré par l’APIX.‎

Le PDTE est un projet de l’Etat du ‎Sénégal, financé par la Banque Mondiale, dans le but d’apporter des réponses durables aux problèmes ‎de compétitivité de l’économie sénégalaise. Il vise à atténuer les difficultés de financement auxquelles les ‎entreprises exportatrices sont confrontées, mais aussi à renforcer l’attractivité du secteur touristique, à appuyer la création et la croissance des entreprises et enfin à améliorer ‎l’environnement local des affaires.‎

Appel à manifestation d’intêret Ecofridges

Opérateur de reprise pour ECOFRIDGES Sénégal 

L’initiative des réfrigérateurs et des climatiseurs de la CEDEAO (ECOFRIDGES) des gouvernements du Sénégal et du Ghana, de l’initiative United for Efficiency (U4E) du Programme des Nations Unies pour l’environnement, de Basel Agency for Sustainable Energy (BASE) et d’autres partenaires, assurent un financement pour soutenir l’achat de nouveaux produits de refroidissement, la collecte et le recyclage des anciens équipements existants pour le secteur résidentiel. ECOFRIDGES comprend aussi la vérification des performances des produits participants avec des exigences strictes en matière d’efficacité énergétique et de gaz réfrigérant autorisé par la Protocole de Montréal, des recommandations politiques, des campagnes de sensibilisation et du renforcement des capacités. Le projet est soutenu par un financement du Programme d’Efficacité de Refroidissement de Kigali (Kigali Cooling Efficiency Program). 

Cadre organisationnel 

ECOFRIDGES Sénégal recherche au nom du gouvernement du Sénégal un opérateur de reprise expérimenté capable de fournir les services suivants pour les produits approuvés des fournisseurs partenaires du projet ECOFRIDGES au Sénégal : 

● Fournir une application logicielle en ligne qui surveille la chaîne en amont du projet (vente et livraison d’un nouvel appareil éligible) et la logistique en aval de collecte et de traçabilité des déchets des produits en fin de vie soumis au recyclage. 

● Suivre les paiements des fournisseurs agréés qui sont responsables du financement de la reprise des appareils de refroidissement en fin de vie. 

● Faire appel à des prestataires de services agréés pour la collecte, le transport, le traitement et l’élimination des appareils de refroidissement en fin de vie. 

● Préparer des rapports trimestriels de suivi et de vérification. 

Exigences minimales 

L’opérateur de reprise doit répondre aux exigences minimales suivantes : 

● Une organisation de responsabilité des producteurs légalement enregistrée (au Sénégal ou dans un autre pays), un fournisseur de services pour un organisme, ou pour des producteurs individuels d’appareils de refroidissement. 

● Une expérience et capacité éprouvées dans la mise en oeuvre et l’exploitation de systèmes de reprise consistant à gérer la fin de vie des équipements électriques et électroniques (DEEE), de préférence sur des marchés avec des systèmes de responsabilité élargie des producteurs obligatoires pour les DEEE, y compris les réfrigérateurs et les climatiseurs en fin de vie, depuis 2014 ; une expérience dans plus d’un pays est préférable. 

● Une expérience et capacité éprouvées à mettre en oeuvre des solutions de services logistiques et de traitement conformes aux normes environnementales internationales ou aux standards appliqués à la gestion des DEEE. 

● Une Capacité à mettre en oeuvre un système informatique entièrement fonctionnel avec les caractéristiques suivantes : ○ Une application en ligne qui gère la chaîne en amont (« upstream ») du programme ECOFRIDGES Sénégal (vente et livraison d’un nouvel appareil à haute efficacité énergétique) pour faciliter une boucle fermée de remplacement « ancien contre neuf » des appareils vendus dans le cadre du programme. Il doit inclure des codes communs d’identification de produit et de statut, entre autres caractéristiques pertinentes pour une surveillance adéquate du système. 

○ Une Exécution des commandes : réception et enregistrement des demandes de collecte, transmission des demandes de collecte aux fournisseurs, confirmation des dates de collecte, contrôle de la réalisation de l’ordre de collecte des appareils de refroidissement en fin de vie, validation des données et documentation associée de collecte des déchets, enregistrement et documentation de la réception de l’équipement dans l’installation de stockage. L’exécution de la commande sera prise en charge par un centre d’appels géré par l’opérateur de reprise pour résoudre les problèmes opérationnels et accompagner les participants de la chaîne logistique. 

○ Une Gestion de la traçabilité de la chaîne logistique : enregistrer, traiter et livrer toutes les données mises à jour nécessaires au suivi de l’état de chaque appareil tout au long des étapes de la chaîne logistique, de la demande de collecte au stockage final et au traitement dans les usines de recyclage classées (en attente d’autorisation). 

○ Gestion des coûts, de la facturation et de la facturation des prestataires : système informatique opérationnel qui enregistre et traite toutes les données concernant les coûts unitaires et les quantités de services réalisés, et pour établir une facture proforma pour chaque prestataire de service 

○ Une Génération de rapports et de tableaux de bord personnalisés nécessaires pour contrôler et surveiller le rendement du programme de reprise. 

○ Une Capacité de téléchargement de la documentation pertinente sur la gestion des déchets (tickets de poids, documents d’expédition, certificats, photos géo référencées de l’appareil, etc.) et d’autres documents fournissant des preuves supplémentaires de conformité. 

○ Un Portail Internet en ligne, en temps réel, accessible à chaque utilisateur dans le processus et permettant l’exécution de tâches correspondant au profil approuvé de l’utilisateur. 

○ Un Déclenchement des alertes par e-mail lorsqu’une action manque à un participant. 

○ Une Plateforme d’information où l’équipe ECOFRIDGES Sénégal peut publier des informations pertinentes pour les participants. 

Détails de la soumission 

En répondant à cette déclaration d’intérêt, les parties intéressées doivent fournir : 

● Une lettre de motivation avec une brève présentation de votre organisation, y compris le profil de l’entreprise. 

● Une Documentation détaillée / déclarations d’expérience pertinente, expertise dans ce domaine. 

● Une liste de référence client comprenant l’adresse de contact, l’e-mail et le téléphone (au moins trois que nous pouvons contacter). 

Après examen satisfaisant, les documents supplémentaires suivants peuvent également être requis par la suite (les informations reçues seront traitées de manière confidentielle et ne seront pas divulguées en dehors de l’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME), la Direction de l’Environnement et des Établissements Classés et U4E) : 

● Les états financiers vérifiés des trois dernières années doivent inclure les actifs (y compris les liquidités), les créances échues et les passifs. 

● Les rapports annuels audités aux autorités environnementales sur la collecte et le traitement des DEEE. 

● Et tout certificat de gestion de la qualité ou de gestion environnementale que détient l’entité. 

La déclaration d’intérêt et les déclarations de qualification doivent être envoyées par courrier officiel au Directeur de l’Environnement et des Etablissements Classés et électronique à l’attention et à l’adresse ci-dessous au plus tard le 07 Janvier 2021.

Mme Reine Marie Coly Badiane 

Coordonnatrice Programme Ozone 

Direction de l’Environnement et des Établissements Classés 

Email: badianerma@gmail.com et 

Coodocpse.deec@environnement.gouv.sn 

 

 

 

Souhir Hammami  Coordonnatrice Programme ECOFRIDGES Ghana and Sénégal 

UNEP United for Efficiency Initiative 

E-mail : souhir.hammami@un.org 

 

 

 

Appel à manifestation d’intêret

 

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Projet d’appui au Développement des Compétences et de l’entrepreneuriat des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PDCEJ) financé par la Banque africaine de Développement (BAD) et l’État du Sénégal, l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) compte accompagner des PME afin de promouvoir leur compétitivité et favoriser la croissance économique du Sénégal. Ce dispositif comprend une assistance technique aux entreprises évoluant dans les régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Kaolack ou Ziguinchor.

Cliquer sur le lien pour plus d’information PDCEJ

 

 

 

 DigiMac2020

Le projet DigiMac2020, approuvé dans le deuxième appel du programme de coopération MAC INTERREG V-A Espagne-Portugal (Madère Açores-Canaries) 2014-2020 et cofinancé par le Fonds européen de développement régional, a pour objectif principal d’aider les PME des régions participantes à augmenter leurs ventes sur les marchés numériques internationaux à travers des services de diagnostic, des conseils techniques spécialisés et une formation aux compétences numériques pour opérer sur les marchés digitaux.

Pour atteindre cet objectif, nous commencerons par l’identification des profils numériques et des nouveaux emplois associés à la transformation numérique, demandés par les entreprises des régions participantes et les compétences numériques les plus pertinentes associées à ces profils numériques. Par la suite, chacun des différents objectifs spécifiques envisagés dans le projet sera abordé, en les combinant avec le développement d’un programme d’ateliers et de séminaires de bonnes pratiques dans les processus de transformation numérique des entreprises et de fonctionnement sur les marchés numériques..

Ce projet est encadré dans l’axe 2, l’amélioration de la compétitivité des PME, PI.3.d Soutenir la capacité des PME à croître sur les marchés régionaux, nationaux et internationaux et dans les processus d’innovation.

Objectifs du projet

L’objectif fondamental du projet est d’aider les PME à opérer sur les marchés internationaux avec une utilisation intensive des TIC. Plus précisément, l’objectif est d’aider les PME des régions participantes à accroître leurs ventes sur les marchés internationaux grâce à des services de diagnostic, des conseils techniques spécialisés et une formation aux compétences numériques.

Pour cela, trois actions principales seront développées :

  • Services de conseil et de conseil fournis par des consultants en internationalisation spécialisés dans les marchés commerciaux et digitaux. Identification de consultants spécialisés en stratégie commerciale digitale et développement de méthodologies d’application en entreprise.
  • Services de conseil spécialisés fournis par des professionnels dans des services digitaux spécifiques Les services spécialisés seront identifiés au sein des PME et entrepreneurs participants les plus importants avec une détection de consultants spécialisés afin que les entreprises puissent s’adonner aux projets sélectionnés.
  • Diagnostic et formation des ressources humaines des PME Identification de profils appropriés dans les PME et formation grâce à des méthodologies innovantes à forte intensité technologique.

Chacune des trois actions précédentes comportera une série d’activités qui seront développées tout au long du projet afin d’atteindre les objectifs prévus.

Nous ouvrons la période de candidature de 16 diplômés universitaires pour une formation en commerce international et en numérisation.

Il s’agit d’une formation en ligne de 90 heures pour le programme européen DigiMAC, qui vise à aider les PME des îles Canaries, du Sénégal, de Madère et de Mauritanie à accroître leurs ventes sur les marchés numériques internationaux.

La formation se déroulera de décembre 2020 à janvier 2021.

Une fois la formation terminée, quatre consultants seront sélectionnés pour réaliser le diagnostic des PME participant au programme DigiMAC 2020.

Si vous êtes diplômé de l’université et que vous êtes passionné par le monde numérique et l’internationalisation des entreprises, inscrivez-vous sur https://digimac2020.fulp.es/inscripcion_capacitacion_consultores_fr.php