Recrutement d’un Stagiaire Community Manager

Créée en 2001 et placé sous l’égide du Ministère des PME, l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) a pour principale mission de densifier le tissu des PME; d’assister et d’encadrer les PME qui en font la demande et qui bénéficient des prêts de l’état ; renforcer la compétitivité des PME. 

Positionnée par le Centre du Commerce International (ITC) dans le cadre de son programme d’analyse comparative comme : 18ᵉ OPC dans le monde, 3ᵉ en Afrique et 1er dans la CEDEAO, sa vision est celle d’offrir un accompagnement adapté au profil et aux besoins de chaque PME pour en faire un futur champion. 

Description des tâches 

Sous l’autorité du Directeur des Systèmes d’Information, le Community Manager  aura pour principale mission d’accroître la visibilité de l’Agence à travers les réseaux sociaux. A ce titre, ses principales tâches seront : 

      Mettre à jour les informations sur les plateformes web d’informations ;

      Assurer la visibilité et valoriser les projets de l’Agence sur les réseaux Sociaux

     Fédérer et animer les communautés sur les réseaux sociaux

      Animer les différents pages (Facebook, Twitter, LinkedIn)

–    Créer de contenus viraux  (photos, vidéos, stories, affiches) 

–    Évaluer l’efficacité des actions 

Qualifications requises 

–    Avoir au minimum un Bac+2 en Marketing/Journalisme/Communication

–  Avoir au minimum 1 an d’expérience dans un poste similaire 

–  Etre autonome, Créatif et Réactif

–  Avoir une bonne maîtrise de la langue française (oral et écrit)

–  Avoir une expérience du montage de vidéos et pouvoir utiliser des outils tels que Photoshop, Adobe Premiere, Canva, etc. 

–  Connaître le SEO (Search Engine Optimization ou Référencement naturel)  

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au vendredi 05 mars 2021.

Les dossiers doivent être envoyés par courrier électronique à l’adresse suivante recrutement@adepme.sn en précisant l’objet.  

Les dossiers de candidature devront comprendre un Curriculum Vitae, les dossiers de candidatures devront comprendre un Curriculum Vitae, les justificatifs de formations et d’expériences et une lettre de motivation. 

 

 

 

 

SME Loop

Le « SME Business Training and Coaching Loop » est une méthodologie d’appui aux PME centrée sur le chef d’entreprise et qui vient l’aider à connaître et développer ses compétences managériales ainsi que les attitudes entrepreneuriales.

Par ce biais le dirigeant acquièrt une parfaite connaissance de son entreprise, dispose et maitrise l’ensemble des outils de pilotage de son activité avec une vision éclairée de son futur. L’ambition à travers le SME Loop est de faire franchir un palier aux PME dans leur structuration en mettant en place l’ensemble des outils nécessaires à leur développement à travers un accompagnement de proximité individualisé.

La mise en œuvre de l’approche s’articule autour des axes suivants :

  • Évaluation des capacités et des besoins en formation des PME ;
  • Formation dynamique des chefs d’entreprises ;
  • Business clinik ;
  • Coaching sur mesure ;
  • Facilitation de l’accès aux financement ;
  • Réseautage.

OBJECTIFS :

Le SME Business Loop vise à :

  • Renforcer les compétences entrepreneuriales des petites et moyennes entreprises existantes
  • Favoriser la création d’emploi, l’accroissement des revenus et le bien-être de la population

RÉSULTATS ATTENDUS AUPRÈS DES PME

  • Compétence suffisante en comptabilité pour une gestion correcte ;
  • Compétence suffisante en marketing et gestion commerciale ;
  • Attitude plus rationnelle dans l’utilisation des ressources (financières, matérielles, et humaines) de l’entreprise ;
  • Bonne capacité à anticiper adéquatement le futur de l’entreprise et l’évolution de son environnement ;
  • Amélioration de la capacité de production ;
  • Amélioration de la rentabilité et de la productivité.

LES DIFFERENTES ETAPES DU CYCLE

  • Évaluation et sélection des entrepreneurs
  • Première session de formation
  • Coaching 1
  • Deuxième session de formation
  • Coaching 2
  • Coaching additionnel

QUI PEUT PARTICIPER ?

  • Entreprise évoluant dans les chaines de valeur suivantes : Agriculture, Agroalimentaire et TIC
  • Ayant démarré ses activités depuis au moins un an
  • Entreprise à fort potentiel de croissance
  • Localisée à Dakar, Kaolack, Saint-Louis et Thiès
  • Entrepreneur(e) motivé (e), ambitieux (se) et prêt (e) à s’investir dans un programme d’accompagnement

Inscrivez-vous en cliquant le lien ci-dessous :

FORMULAIRE WEB DE CANDIDATURE-SME LOOP 

OU

POSTULEZ en téléchargeant la fiche de candidature suivante :

FICHE DE CANDIDATURE

Une fois rempli, veuillez envoyer ce formulaire à l’adresse suivante: candidat_smeloop@adepme.sn

Avis à manifestation d’intérêt – Appui aux PME sous-traitantes


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

L’ADEPME, à travers son Fonds à Frais Partagés (FFP/PDTE) ‎lance un avis à manifestation d’intérêt destiné aux PME et associations professionnelles sénégalaises souhaitant ‎passer à la sous-traitance pour de grands donneurs d’ordre nationaux et internationaux dans divers secteurs installés au Sénégal, dans la sous-région ou sur d’autres marchés extérieurs (Secteur public ou privé).

Cet appui vise la mise à niveau commerciale et marketing ainsi que l’amélioration des performances des entreprises candidates. Il propose ainsi un accompagnement des entreprises via une assistance technique (expertise, aide à l’accès aux marchés, rencontres B2B, conseil/ formation/ transfert de savoir-faire) et financière (subventions à 85% de l’assistance technique). Ainsi, les PME seront assistées sur les axes suivants :

  • la mise en place d’un plan de développement (marketing, marketing digital, mise en place de plateforme de vente en ligne, etc.) ;
  • le renforcement des fonctions clefs relatives à la maîtrise des métiers de la sous-traitance notamment le sourcing (achat de matières premières), le respect des standards, la gestion des contrats, etc. ;
  • la mise à niveau technique avec des certifications adaptées aux besoins des clients ciblés (ISO, HACCP, ou autres) ;
  • l’élaboration d’un plan d’efficacité énergétique afin d’accroitre la performance opérationnelle et réduire le coût de la consommation d’énergie ;
  • le lancement des premières opérations commerciales afin de cibler au mieux les marchés de la sous-traitance (salons de sous-traitance, rencontres avec les donneurs d’ordre, etc.)

Ce programme s’adresse aux entreprises ayant plus de 2 ans d’activités avec un potentiel de croissance et une vision de développement à court et à moyen terme.

Nous invitons toutes les entreprises intéressées par cette action à s’enregistrer sur le lien suivant (https://forms.gle/R9Sc9MkHdG6NNVQw6) avant le 29 Janvier 2021 à 23H00.

Pour toute information complémentaire, veuillez nous contacter sur : ffp.inter@adepme.snou consulter le site www.adepme.sn

Une sélection sera effectuée et seules les candidatures retenues seront contactées.

A propos du FFP/ PDTE

Le « Fonds à Frais Partagés (FFP) », sous-composante du Projet de Développement du Tourisme et des Entreprises (PDTE), finance les services de développement des ‎exportations des entreprises privées sénégalaises à travers un système de cofinancement basé sur un partage ‎des risques. Elle est exécutée par l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et ‎Moyennes Entreprises (ADEPME) dans son volet technique. Le volet fiduciaire est géré par l’APIX.‎

Le PDTE est un projet de l’Etat du ‎Sénégal, financé par la Banque Mondiale, dans le but d’apporter des réponses durables aux problèmes ‎de compétitivité de l’économie sénégalaise. Il vise à atténuer les difficultés de financement auxquelles les ‎entreprises exportatrices sont confrontées, mais aussi à renforcer l’attractivité du secteur touristique, à appuyer la création et la croissance des entreprises et enfin à améliorer ‎l’environnement local des affaires.‎

Appel à manifestation d’intêret Ecofridges

Opérateur de reprise pour ECOFRIDGES Sénégal 

L’initiative des réfrigérateurs et des climatiseurs de la CEDEAO (ECOFRIDGES) des gouvernements du Sénégal et du Ghana, de l’initiative United for Efficiency (U4E) du Programme des Nations Unies pour l’environnement, de Basel Agency for Sustainable Energy (BASE) et d’autres partenaires, assurent un financement pour soutenir l’achat de nouveaux produits de refroidissement, la collecte et le recyclage des anciens équipements existants pour le secteur résidentiel. ECOFRIDGES comprend aussi la vérification des performances des produits participants avec des exigences strictes en matière d’efficacité énergétique et de gaz réfrigérant autorisé par la Protocole de Montréal, des recommandations politiques, des campagnes de sensibilisation et du renforcement des capacités. Le projet est soutenu par un financement du Programme d’Efficacité de Refroidissement de Kigali (Kigali Cooling Efficiency Program). 

Cadre organisationnel 

ECOFRIDGES Sénégal recherche au nom du gouvernement du Sénégal un opérateur de reprise expérimenté capable de fournir les services suivants pour les produits approuvés des fournisseurs partenaires du projet ECOFRIDGES au Sénégal : 

● Fournir une application logicielle en ligne qui surveille la chaîne en amont du projet (vente et livraison d’un nouvel appareil éligible) et la logistique en aval de collecte et de traçabilité des déchets des produits en fin de vie soumis au recyclage. 

● Suivre les paiements des fournisseurs agréés qui sont responsables du financement de la reprise des appareils de refroidissement en fin de vie. 

● Faire appel à des prestataires de services agréés pour la collecte, le transport, le traitement et l’élimination des appareils de refroidissement en fin de vie. 

● Préparer des rapports trimestriels de suivi et de vérification. 

Exigences minimales 

L’opérateur de reprise doit répondre aux exigences minimales suivantes : 

● Une organisation de responsabilité des producteurs légalement enregistrée (au Sénégal ou dans un autre pays), un fournisseur de services pour un organisme, ou pour des producteurs individuels d’appareils de refroidissement. 

● Une expérience et capacité éprouvées dans la mise en oeuvre et l’exploitation de systèmes de reprise consistant à gérer la fin de vie des équipements électriques et électroniques (DEEE), de préférence sur des marchés avec des systèmes de responsabilité élargie des producteurs obligatoires pour les DEEE, y compris les réfrigérateurs et les climatiseurs en fin de vie, depuis 2014 ; une expérience dans plus d’un pays est préférable. 

● Une expérience et capacité éprouvées à mettre en oeuvre des solutions de services logistiques et de traitement conformes aux normes environnementales internationales ou aux standards appliqués à la gestion des DEEE. 

● Une Capacité à mettre en oeuvre un système informatique entièrement fonctionnel avec les caractéristiques suivantes : ○ Une application en ligne qui gère la chaîne en amont (« upstream ») du programme ECOFRIDGES Sénégal (vente et livraison d’un nouvel appareil à haute efficacité énergétique) pour faciliter une boucle fermée de remplacement « ancien contre neuf » des appareils vendus dans le cadre du programme. Il doit inclure des codes communs d’identification de produit et de statut, entre autres caractéristiques pertinentes pour une surveillance adéquate du système. 

○ Une Exécution des commandes : réception et enregistrement des demandes de collecte, transmission des demandes de collecte aux fournisseurs, confirmation des dates de collecte, contrôle de la réalisation de l’ordre de collecte des appareils de refroidissement en fin de vie, validation des données et documentation associée de collecte des déchets, enregistrement et documentation de la réception de l’équipement dans l’installation de stockage. L’exécution de la commande sera prise en charge par un centre d’appels géré par l’opérateur de reprise pour résoudre les problèmes opérationnels et accompagner les participants de la chaîne logistique. 

○ Une Gestion de la traçabilité de la chaîne logistique : enregistrer, traiter et livrer toutes les données mises à jour nécessaires au suivi de l’état de chaque appareil tout au long des étapes de la chaîne logistique, de la demande de collecte au stockage final et au traitement dans les usines de recyclage classées (en attente d’autorisation). 

○ Gestion des coûts, de la facturation et de la facturation des prestataires : système informatique opérationnel qui enregistre et traite toutes les données concernant les coûts unitaires et les quantités de services réalisés, et pour établir une facture proforma pour chaque prestataire de service 

○ Une Génération de rapports et de tableaux de bord personnalisés nécessaires pour contrôler et surveiller le rendement du programme de reprise. 

○ Une Capacité de téléchargement de la documentation pertinente sur la gestion des déchets (tickets de poids, documents d’expédition, certificats, photos géo référencées de l’appareil, etc.) et d’autres documents fournissant des preuves supplémentaires de conformité. 

○ Un Portail Internet en ligne, en temps réel, accessible à chaque utilisateur dans le processus et permettant l’exécution de tâches correspondant au profil approuvé de l’utilisateur. 

○ Un Déclenchement des alertes par e-mail lorsqu’une action manque à un participant. 

○ Une Plateforme d’information où l’équipe ECOFRIDGES Sénégal peut publier des informations pertinentes pour les participants. 

Détails de la soumission 

En répondant à cette déclaration d’intérêt, les parties intéressées doivent fournir : 

● Une lettre de motivation avec une brève présentation de votre organisation, y compris le profil de l’entreprise. 

● Une Documentation détaillée / déclarations d’expérience pertinente, expertise dans ce domaine. 

● Une liste de référence client comprenant l’adresse de contact, l’e-mail et le téléphone (au moins trois que nous pouvons contacter). 

Après examen satisfaisant, les documents supplémentaires suivants peuvent également être requis par la suite (les informations reçues seront traitées de manière confidentielle et ne seront pas divulguées en dehors de l’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME), la Direction de l’Environnement et des Établissements Classés et U4E) : 

● Les états financiers vérifiés des trois dernières années doivent inclure les actifs (y compris les liquidités), les créances échues et les passifs. 

● Les rapports annuels audités aux autorités environnementales sur la collecte et le traitement des DEEE. 

● Et tout certificat de gestion de la qualité ou de gestion environnementale que détient l’entité. 

La déclaration d’intérêt et les déclarations de qualification doivent être envoyées par courrier officiel au Directeur de l’Environnement et des Etablissements Classés et électronique à l’attention et à l’adresse ci-dessous au plus tard le 07 Janvier 2021.

Mme Reine Marie Coly Badiane 

Coordonnatrice Programme Ozone 

Direction de l’Environnement et des Établissements Classés 

Email: badianerma@gmail.com et 

Coodocpse.deec@environnement.gouv.sn 

 

 

 

Souhir Hammami  Coordonnatrice Programme ECOFRIDGES Ghana and Sénégal 

UNEP United for Efficiency Initiative 

E-mail : souhir.hammami@un.org 

 

 

 

Appel à manifestation d’intêret

 

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Projet d’appui au Développement des Compétences et de l’entrepreneuriat des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PDCEJ) financé par la Banque africaine de Développement (BAD) et l’État du Sénégal, l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) compte accompagner des PME afin de promouvoir leur compétitivité et favoriser la croissance économique du Sénégal. Ce dispositif comprend une assistance technique aux entreprises évoluant dans les régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Kaolack ou Ziguinchor.

Cliquer sur le lien pour plus d’information PDCEJ

 

 

 

 DigiMac2020

Le projet DigiMac2020, approuvé dans le deuxième appel du programme de coopération MAC INTERREG V-A Espagne-Portugal (Madère Açores-Canaries) 2014-2020 et cofinancé par le Fonds européen de développement régional, a pour objectif principal d’aider les PME des régions participantes à augmenter leurs ventes sur les marchés numériques internationaux à travers des services de diagnostic, des conseils techniques spécialisés et une formation aux compétences numériques pour opérer sur les marchés digitaux.

Pour atteindre cet objectif, nous commencerons par l’identification des profils numériques et des nouveaux emplois associés à la transformation numérique, demandés par les entreprises des régions participantes et les compétences numériques les plus pertinentes associées à ces profils numériques. Par la suite, chacun des différents objectifs spécifiques envisagés dans le projet sera abordé, en les combinant avec le développement d’un programme d’ateliers et de séminaires de bonnes pratiques dans les processus de transformation numérique des entreprises et de fonctionnement sur les marchés numériques..

Ce projet est encadré dans l’axe 2, l’amélioration de la compétitivité des PME, PI.3.d Soutenir la capacité des PME à croître sur les marchés régionaux, nationaux et internationaux et dans les processus d’innovation.

Objectifs du projet

L’objectif fondamental du projet est d’aider les PME à opérer sur les marchés internationaux avec une utilisation intensive des TIC. Plus précisément, l’objectif est d’aider les PME des régions participantes à accroître leurs ventes sur les marchés internationaux grâce à des services de diagnostic, des conseils techniques spécialisés et une formation aux compétences numériques.

Pour cela, trois actions principales seront développées :

  • Services de conseil et de conseil fournis par des consultants en internationalisation spécialisés dans les marchés commerciaux et digitaux. Identification de consultants spécialisés en stratégie commerciale digitale et développement de méthodologies d’application en entreprise.
  • Services de conseil spécialisés fournis par des professionnels dans des services digitaux spécifiques Les services spécialisés seront identifiés au sein des PME et entrepreneurs participants les plus importants avec une détection de consultants spécialisés afin que les entreprises puissent s’adonner aux projets sélectionnés.
  • Diagnostic et formation des ressources humaines des PME Identification de profils appropriés dans les PME et formation grâce à des méthodologies innovantes à forte intensité technologique.

Chacune des trois actions précédentes comportera une série d’activités qui seront développées tout au long du projet afin d’atteindre les objectifs prévus.

Nous ouvrons la période de candidature de 16 diplômés universitaires pour une formation en commerce international et en numérisation.

Il s’agit d’une formation en ligne de 90 heures pour le programme européen DigiMAC, qui vise à aider les PME des îles Canaries, du Sénégal, de Madère et de Mauritanie à accroître leurs ventes sur les marchés numériques internationaux.

La formation se déroulera de décembre 2020 à janvier 2021.

Une fois la formation terminée, quatre consultants seront sélectionnés pour réaliser le diagnostic des PME participant au programme DigiMAC 2020.

Si vous êtes diplômé de l’université et que vous êtes passionné par le monde numérique et l’internationalisation des entreprises, inscrivez-vous sur https://digimac2020.fulp.es/inscripcion_capacitacion_consultores_fr.php

Plateforme COVID 19 d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables

Contexte

Depuis l’apparition de la COVID19 au Sénégal, l’Etat s’est engagé dans une lutte effrénée contre cette pandémie, multipliant les mesures d’endiguement afin d’enrayer sa propagation. Devenu l’ennemi public numéro, la pandémie du corona virus  entraine des difficultés sur le plan économique au point d’avoir déjà des conséquences plus graves que la crise de 2008.

En réponse, l’état a mis un place un Plan de Résilience Economique et Sociale pour répondre au mieux à l’impact économique de la pandémie avec notamment un renforcement du système de santé, un soutien aux ménages à travers le paiement des factures d’électricité et d’eau, une aide à la diaspora ainsi que l’accompagnement des entreprises en difficultés.

Lorsqu’on regarde la structure de notre tissu économique, on constate qu’elle est constituée de PME à 99% dont 97% sont dans le secteur informel.

Malgré la faible productivité de ce segment, Il contribue à hauteur de 55% du PIB et occupe plus de 94% de la population active. La crise actuelle risque d’entraîner des conséquences désastreuses sur cette couche fragile de notre économie avec des risques d’aggravation des conditions de vie des populations vulnérables. Ces dernières sont ainsi davantage exposées au COVID 19 de par la nature de leurs activités.

Pour parer à cette situation, dans une dynamique de ne laisser personne pour compte, la plateforme COVID 19 d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables a été mis en place par le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) en partenariat avec l’ensemble des organisations des Nations unies : ONUDI, FAO, UNWOMEN, UNFPA, UNDCF.

L’objectif global de cette intervention est de compléter le plan de riposte mis en place par l’état du Sénégal afin de s’assurer de la prise en compte des composantes économiques les plus vulnérables.

lancement de la 2ème édition du concours Business Academy

Dakar, 7 sept (APS) – L’Agence d’encadrement et d’accompagnement des PME (ADEPME) s’engage par le biais de la deuxième édition du ‘’Business plans’’ à soutenir la compétitivité des PME sénégalaises dans le cadre de la relance économique post COVID19, selon son directeur, Idrissa Diabira.
’’Cette deuxième édition vise, dans le contexte de la COVID 19, à accompagner des entreprises existantes à se relever plus rapidement pour générer davantage de richesses et d’emplois’’, a-t-il réaffirmé, lundi, à l’occasion de la cérémonie de lancement de cette édition.
Pour lui, ’’la particularité est que ce concours cible des entreprises déjà existantes’’.
Elles seront appuyées pour renforcer leur résilience à travers une dotation de fonds de roulement, d’investissement, afin de faire en sorte qu’elles soient en bonne santé financière et à même de générer de la richesse et de l’emploi, a-t-il expliqué.
’’Il s’agit d’une contribution importante dans la réponse à la volonté de relance post COVID du chef de l’Etat’’, a dit le directeur de l’ADPME, précisant que 120 entreprises seront appuyées et primées même si, plusieurs milliers vont faire y participer.
A la première édition, 6000 entreprises y ont pris part et au final, 800 ont été accompagnées et 146 financées à travers une subvention, a-t-il rappelé, soulignant que les entreprises seront appuyées de manière personnalisée à travers des outils digitaux.
Idrissa Diabira a par ailleurs révélé qu’une enquête diligentée par l’ADPME avait conclu que 90% des entreprises étaient très négativement ou peu négativement impactées par la pandémie.
’’Certaines ont perdu entre 60 à 100% de leur chiffre d’affaires, d’autres sont entre 30 et 60%’’, a indiqué le directeur de l’ADEPME. A ce sujet, il a évoqué les mesures prises par l’Etat du Sénégal dont la vocation est d’appuyer davantage des entreprises à retrouver une bonne santé financière plus rapidement.
’’’Il s’agit d’identifier correctement les acteurs. L’enjeu est d’accompagner les entreprises cibles, soutenir la compétitivité des PME sénégalaises dans le cadre de la relance économique post COVID 19. Près d’un milliard de francs ont été dégagé des programmes des partenaires pour soutenir ces PME impactées. Cet appui concerne, les PME de 1 à 7 ans d’existence, ayant une reconnaissance juridique et tenant une comptabilité’’, a précisé Diabira.
’’Les entreprises sélectionnées vont recevoir des subventions jusqu’à 20 millions de francs Cfa en sus d’une assistance technique sous forme de formations, de modernisation de l’outil de gestion, d’appui à la certification, d’assistance à l’accès au marché et au financement’’, a-t-il ajouté.
Le directeur général de l’ADPME est en outre revenu sur les acquis de la première édition de ce concours, la jugeant ‘’très satisfaisante et très instructive’’ en ayant permis, au final, de voir 152 entreprises financées, 800 autres, accompagnées.
’’C’était un engouement sur l’ensemble du territoire et des objectifs dépassés en termes d’emplois. C’est un indicateur de l’utilité des entreprises’’, s’est-il réjoui.

SBS/AKS/OID

Business Academy deuxième édition

De quoi s’agit –il
Après une première Edition du Concours National de Business Plans « Business academy » marquée par la participation de plus de 6000 entrepreneurs, des formations gratuites dans toutes les régions du Sénégal, l’accompagnement de 3315 porteurs de projets, le financement d’un montant de plus de 1 milliard de FCFA à 146 projets.
Dans le cadre de la relance économique post COVID 19, l’ADEPME lance en septembre la seconde Edition de ce rendez-vous incontournable.
Cette deuxième édition du Concours de Plan d’Affaires vise à soutenir la compétitivité des PME Sénégalaises ayant un impact positif sur le plan environnemental, social et économique du Sénégal.
Qui peut participer ?
• Les entreprises de droit Sénégalais ayant un historique d’activités d’un (1) à sept (7) ans et tenant une comptabilité.
*Les entreprises qui participent au Concours doivent disposer d’un Registre de commerce et d’un NINEA valides
Déroulement
• Inscription
Ouverture des inscriptions du 07 Septembre au 07 Aout 2020
En ligne sur les sites www.adepme.sn et www.concoursbusinessplans.sn
• Pré Sélections et Notation
Pré-sélection et notation des candidats à l’issue des inscriptions.
• Audition et sélection des lauréats
150 finalistes issus des candidats présélectionnés seront évalués par un jury de professionnels. 120 parmi eux seront récompensés lors de la cérémonie de clôture.
Prix
Chaque lauréat recevra un montant compris entre Cinq millions (5.000.000) et vingt millions (20.000.000) de Francs CFA.