PROJET CONJOINT

Plateforme COVID 19 d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables

CONTEXTE

Depuis l’apparition de la COVID19 au Sénégal, l’Etat s’est engagé dans une lutte effrénée contre cette pandémie, multipliant les mesures d’endiguement afin d’enrayer sa propagation.
En réponse, l’état a mis un place un Plan de Résilience Economique et Sociale pour répondre au mieux à l’impact économique de la pandémie.

Afin de soutenir ce plan de résilience et dans une dynamique de ne laisser personne pour compte, la plateforme COVID 19 d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables
a été mis en place par le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) en partenariat avec l’ensemble des organisations des Nations unies (ONUDI, FAO, UNWOMEN, UNFPA, UNDCF) et de l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME)

Objectifs

L’objectif global de cette intervention est de compléter le plan de riposte mis en place par l’état du Sénégal afin de s’assurer de la prise en compte des composantes économiques les plus vulnérables.

Le projet vient ainsi : 

PNUD-CIDD-AccLab-ADEPME-UNWOWEN-UNFPA-FAO-UNCDF-UNIDO-UNV-CSO-DCEF-Projet Conjoint Plateforme COVID-19-Mont-Rolland-Sandiara-Bargny-visite-emploi-femmes

1. Contribuer à la résilience des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) vulnérables, des coopératives et des entreprises sociales et familiales, et des initiatives génératrices de revenus

FH5AeOrXsAMNbtX

2. Soutenir la prévention du COVID 19 en veillant à ce que les personnes les plus vulnérables aient accès à des produits de protection et de première nécessité

Résultat attendus

✔️ 100 MPME sont soutenues pour le maintien de leurs activités et la production des EPI

✔️ Les populations vulnérables ont accès à l’information et aux Équipements de Protection Individuelle (EPI) dans les municipalités ciblées 

✔️ Un système de suivi- évaluation et de management de la connaissance est mis en place avec une stratégie de mise à l’échelle

Chiffres clés

Le Projet Conjoint « Plateforme Covid19 pour l’appui au secteur productif des groupes vulnérables »,  vise à soutenir le plan de résilience économique et sociale
mis en place par l’état du Sénégal. Bilan 2021/ Projet Conjoint « Plateforme Covid-19 en chiffres:
1
Entreprises  
accompagnées
1
Formations  
organisées
1
subventions accordées (millions Fcfa)
1
Entreprises formalisées

filières accompagnées

 

  • Partenariat avec les municipalités

l’ADEPME a signé des conventions de mise en œuvre du projet avec les 5 communes ciblées. Ces conventions définissent les modalités de partenariat et sont fondées sur les principes de la concertation et du partenariat pour assurer la durabilité et la pérennisation des actions menées dans le cadre du projet.

Mairies Partenaires

Le projet plateforme COVID 19 d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables sera mis en œuvre en suivant le principe de l’approche « Communes de convergence » pour une meilleure gouvernance locale. 

Les « communes de convergence » s’organisent suivant une approche territoriale, qui est multi- acteurs et multisectorielle, promouvant la coopération et la synergie des acteurs. 

Dans un premier temps le projet va s’atteler à renforcer la résilience des groupes vulnérables au niveau des vingt-trois (23) communes de convergence du Système des Nations Unies/Programme des Nations Unies pour le Développement et progressivement à l’échelle nationale. 

Pour la phase pilote le projet se déroulera dans les 5 communes suivantes :

  • ✔️ Bargny
  • ✔️ Mont-Rollant
  • ✔️ Ndiaffate
  • ✔️ Ndiob
  • ✔️ Sandiara

Appui technique et financier aux MPME

Vous êtes une PME en activité, localisées dans les communes de Sandiara, Bargny, Ndiob, Ndiaffate et Mont Rolland 

Venez postulez et bénéficiez d’un accompagnement technique ainsi que d’un appui financier

Critères de sélection :

  1. ▪️  Entreprises en activité
  2. ▪️ Disponibilité d’un lieu de production et d’un minimum d’équipements
  3. ▪️  Impact social dans la communauté : nombre d’emplois, nombre de personnes etc..
  4. ▪️  Degré de vulnérabilité de l’activité au COVID19
  5. ▪️  Capacité à répondre aux besoins prioritaires de la communauté
  6. ▪️  Activités respectueuses de l’environnement

Les candidatures portées par les jeunes et les femmes sont fortement encouragées.

Inscrivez-vous au niveau de la Mairie de la commune ou sur la présente plateforme.

L’appel à candidature a permis de collecter pour la première année  139 projets , la deuxième 293  :

Un comité de sélection  réunissant l’ADEPME, l’UNCDF et le PNUD effectue l’évaluation des dossiers sur la base des critères suivants :

  1. ▪️ Degré de vulnérabilité de l’entreprise/initiative au COVID19
  2. ▪️ Entreprise/initiative dirigée par une femme ou un jeune(-35 ans)
  3. ▪️ Expérience et le vécu de l’entreprise/l’initiative 
  4. ▪️ Impact social/économique sur la communauté et le développement local
  5. ▪️ Prise en compte de la dimension environnementale
  6. ▪️ Potentiel de mise à échelle

Présélection des PME par communes suivie d’une visite d’entreprises

Renforcement des capacités des entreprises sélectionnées à travers un coaching personnalisé dans le but de contribuer au maintien et au développement de leurs activités

  • Diagnostic des Entreprises
  • Programme de coaching.
  • Formations des entreprises ( )
  •  Élaboration de Plans d’affaires 

Les entreprises sélectionnées  reçoivent une subvention pour financer : leur formalisation, acquérir des équipements, construire ou aménager leur local et financer leur fonds de roulement à la suite de l’accompagnement technique et de la validation de leur plan d’investissement.

Le projet à ainsi financé les PME retenues à hauteur de 184 millions de F CFA

Dialogue avec les parties prenantes

FORUM DE SENSIBILISATION

Une session de consultation des jeunes a eu lieu dans les communes de Bargny, Mont-Rolland, Ndiaffate, Ndiob et Sandiara avec comme objectif de mieux apprécier l’impact de la crise COVID sur les initiatives productives des jeunes et des groupes vulnérables et de recueillir les solutions adéquates afin de mieux préparer la relance. 

524 jeunes ont ainsi participé au Forum de Consultation des Jeunes dans les communes cibles.

Face à un contexte marqué par la flambée des cas de COVID-19, un atelier visant à renforcer les capacités des jeunes en communication sur les risques et en crise, la gestion des rumeurs durant les périodes de pandémie s’est tenu afin d’impliquer les jeunes dans la lutte contre la pandémie.

250 jeunes ont été formés en Communication de crise et engagement communautaire permettant de mieux préparer les activités de sensibilisation et de distribution d’EPI.

ATELIER DE CROWDSOURCING

Avec l’appui de l’équipe d’Acclab SN, une grande réflexion pour identifier des solutions innovantes et durables aux défis de développement rencontrés par le secteur productif des groupes vulnérables dans le contexte de la crise pandémique de la COVID 19 a réuni de multiples acteurs de l’écosystème entrepreneurial.

Les approches suivantes ont été utilisées :

  • ▪️Collective Intelligence :  

Fédérer les intelligences et connaissances pour trouver des solutions innovantes aux trois groupes de problématiques ci-dessous : 

  • Business models/plans et structurations
  • Problématiques liés à l’accès au financement 
  • Innovations digitales au service du Marketing pour l’accès aux marchés et chaines de valeur
  • ▪️Sense Making :

Mettre en perspective les expériences collectives lors de la synthèse des travaux et les discussions autour des solutions proposées.

A la suite des travaux, les trois solutions ci-dessous ont été retenues comme les plus innovantes :

  • ▪️ La solution Yaatal Financement dans la catégorie Défis liés à l’accès au financement ;
  • ▪️ La solution Sukali dans la catégorie Innovations digitales au service du Marketing pour l’accès aux marchés et chaines de valeurs ;
  • ▪️ La solution Leket Gui dans la catégorie Business models/plans et structurations

ATELIERS THÉMATIQUES

« Quels modes de financements innovants soutien au secteur productif des groupes vulnérables »

En perspective d’une appropriation et d’un ancrage local du projet en vue d’un passage à l’échelle des interventions et dans le souci de trouver des mécanismes de financement adaptés aux besoins des entrepreneurs au regard des contraintes et des spécificités inhérentes à chaque territoire,un atelier de réflexion sous le thème : « quels modes de financements innovants en soutien au secteur productif vulnérable ? » a réuni les différents parties prenantes du projet.

Les échanges ont tourné autour des présentations suivantes

  • ▪️ ADEPME : Cartographie, profil des PME et besoins de financement 
    • ▪️ DER/FJ : Outils de financements innovants : exemple des nano crédits 
  • ▪️ YUP : Solutions dématérialisées et inclusion financière  
  • ▪️ UNCDF : Exemples de financements innovants mis en œuvre
  • ▪️ Mairie de Bargny : Crédit Municipal de Bargny

Les travaux de groupe et les échanges multiples ont permis de challenger ces différents instruments de financement déjà éprouvés et de définir les forces et les faiblesses de chacune dans le cadre de leur intégration dans le présent projet.

Distribution des EPI

Au cœur de la pandémie, afin de soutenir les différentes communes un lot important d’équipements de protection individuelle EPI a été mis à disposition en vue d’aider la population vulnérable à mieux se protéger et ainsi lutter contre la pandémie de la Covid-19.

C’est ainsi que le projet a fourni à l’ensemble des communes cibles :

  • 35 000 masques en tissus
  • 4170 Gels hydro-alcoolique
  • 972 cartons de javel
  • 1 150 cartons de savon ordinaire
  • 368 cartons de lessive en poudre

En coordination avec le comité communal, les produits ont été distribués à l’ensemble des couches vulnérables.

VISITE DE TERRAIN

A la suite du déploiement de l’accompagnement technique et financier, le projet organise des activités de suivi qui regroupent les représentants du PNUD, de ONUFEMMES, de l’UNCDF, du Programme VNU et de l’ADEPME en présence des maires. Ces missions de suivi permettent de mesurer les effets de la reprise des activités et de recueillir les impressions des bénéficiaires afin de mieux cerner le cadrage du Projet pour une meilleure réussite.

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Vérifier l’effectivité du démarrage ou de la relance des activités par les bénéficiaires ;
  • Constater l’utilisation appropriée de la subvention en référence au plan d’utilisation convenu ;
  • Identifier des contraintes dans la mise en œuvre ;
  • Recueillir les témoignages des bénéficiaires en lien avec les appuis mis en place ;
  • Identifier des axes et mécanismes de consolidation de l’intervention ;
  • Formuler des recommandations pour une meilleure réussite du Projet.

ATELIER BILAN

A la suite de l’achèvement de la première phase du projet plateforme COVID 19, une réunion bilan pour faire le point sur l’état de mise en œuvre du projet, les résultats obtenus en termes d’impacts, les leçons apprises et les perspectives en vue de la mise à l’échelle a réuni les différents parties intéressées du projet. 

Les services déconcentrés, les bénéficiaires ainsi que les mairies ont à travers des travaux de groupe fait des propositions en vue d’améliorer le projet.

Ces propositions ont tournée autour de 4 thématiques :

  • ▪️ Appui technique (production, commercialisation, labélisation, etc.)
  • ▪️ Appui financier
  • ▪️ Communication
  • ▪️  Implication des parties prenantes (bénéficiaires, communes, services déconcentrés)

A l’issu de l’atelier, les acteurs ont consignés un ensemble de recommandations pour une meilleure implémentation du projet au niveau local.

Concours Water Innovation Challenge

En lien avec l’appui au secteur productif vulnérable dans le cadre de la plateforme COVID 19, le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) et l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) ont organisé un concours d’innovation pour l’expérimentation de solutions innovantes aux défis des inondations et de l’assainissement au Sénégal.
Dénommée Water Innovation Challenge (WIC), cette activité visait l’identification d’idées novatrices allant dans le sens de promouvoir et concrétiser des interventions adaptées et efficaces dans le champ de la gestion des risques liés aux inondations au Sénégal. Le concours s’est déroulé sous le portage du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement à travers ses deux Directions : la Direction de la Prévention et de la Gestion des Inondations et la Direction de l’Assainissement.

Objectif

Promouvoir l’inclusion de l’écosystème de Petites et Moyennes Entreprises innovantes et les communautés à la base dans la recherche de solutions nouvelles à la question de la gestion des inondations tout en améliorant leur résilience face à la COVID grâce aux appuis consentis
dans le cadre de ce pilote.

Cibles
  • Petites et Moyennes Entreprises (PME) ainsi que les Groupements d’Intérêt Economique (GIE) ou coopératives en mesure de justifier qu’elles exercent leurs activités depuis moins de trois (3) ans au jour du lancement du concours. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Images d'activités

Galerie

Histoires

TÉMOIGNAGES

Les effets de la relance sont très visibles surtout en termes de création ou de maintien d’emplois. Les bénéficiaires du projet nous en parle.

création d'entreprises epte-comptabilité-astuces- (2)

François DIOUF

GIE KHABARANTA,

Mont-Rolland

‘‘L’interdiction des déplacements entre régions nous a empêchés de commercialiser nos produits. Notre  trésorerie a fondu. Le financement de la  Plateforme va nous permettre de relancer  nos activités’’.

création d'entreprises epte-comptabilité-astuces-

Sœur Claire  NDIAYE

Centre de Couture  Commune de Mont-Rolland 

« La subvention va nous permettre de  relancer les activités de notre atelier de  couture, d’acquérir des machines plus  modernes pour augmenter la capacité de  production, mais aussi pour enrôler plus de  jeunes filles et d’empêcher ainsi leur exode  vers les grandes villes ». 

PNUD-CIDD-AccLab-ADEPME-UNWOWEN-UNFPA-FAO-UNCDF-UNIDO-UNV-CSO-DCEF-Projet Conjoint Plateforme COVID-19-Mont-Rolland-Sandiara-Bargny-visite-emploi-femmes

E. Ibrahima .S. SAMB

 Entreprise Mool Bou Mag, Commune de Bargny 

‘Cette subvention m’a permis d’acquérir une pirogue neuve  avec un équipage de 6 personnes, un moteur puissant et du  matériel de pêche. Grâce à cela, j’ai renoncé à ma volonté  de prendre les pirogues pour émigrer clandestinement’’. 

Videos

Partenaires

Le projet plateforme COVID 19 d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables est mis en œuvre par l’ADEPME, en partenariat avec les agences du Système des Nations Unies : PNUD, ONUDI, UNFPA, UNCDF, FAO, ONU Femmes, UN VOLUNTEERS

pnud
1