L’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) est le bras opérationnel du Ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME pour fournir des services non financiers aux Petites et Moyennes Entreprises (PME).   Elle est chargée d’assister et d’encadrer les PME qui en font la demande ou qui bénéficient de prêts de la part de l’Etat.

Objectifs

-    Favoriser la génération de PME pour renforcer les capacités productives du SENEGAL et densifier le tissu des PME
-    Renforcer la compétitivité des entreprises pour favoriser la croissance économique du SENEGAL
-    Assister les entreprises en difficulté

Services offerts

-    Accompagnement
-    Conseils
-    Etudes et veille
-    Formation
-    Problem solving
-    Réseautage

Outils utilisés

Fonds à Frais PartagésIl a pour objectif de contribuer à la mise à niveau des PME en leur favorisant l’accès aux services non financiers (services d’experts, formations…). Il accorde aux PME sélectionnées des subventions, entre 50 et 75%, pour :
•    améliorer la qualité de leur gestion
•    favoriser le développement de nouveaux produits/nouveaux marchés
•    leur faciliter le transfert de technologies et de savoir-faire
•    leur faciliter l’accès au financement.

Peut solliciter le FFP, toute entreprise privée sénégalaise qui :
-    dispose d’un effectif inférieur à 250 emplois
-    réalise un chiffre d’affaires maximum de 5 milliards de FCA
-    sollicite un domaine éligible.

Les résultats attendus sont l’amélioration de la compétitivité et de la croissance des PME par l’augmentation de leur chiffre d’affaires, l’évolution de leur part de marché, le volume de crédits qui leur sont octroyés, etc.

Grille d’évaluation des PME

Il s’agit d’un outil d’appréciation de la capacité à honorer ses engagements financiers à un horizon de 3 ans. Il utilise des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour identifier les PME éligibles au financement et renseigner sur le risque spécifique de la PME et de son secteur.
Les techniques de cotation et de notation utilisées permettent d’orienter les PME vers :
-    l’Unité de Labellisation, pour améliorer l’éligibilité de la PME au financement bancaire ou autre par un renforcement du management, de la lisibilité de l’entreprise dans son secteur et du monitoring ;
-    la Cellule Entreprises en difficulté, pour accompagner la restructuration des entreprises en difficulté viables.

Outil d’évaluation du profil entrepreneurial

Il permet une appréciation du profil du porteur de projet en termes de motivation, d’attrait pour le risque ou encore de capacités de gestion.

Objectifs :
-    une évaluation plus objective des compétences et faciliter la définition du plan d’encadrement ;
-    une auto-évaluation des dirigeants de PME pour faciliter leur mise à niveau.

De façon spécifique, l’outil doit révéler les antécédents, les aptitudes, les motivations et les attitudes.

L’analyse de ces déterminants va ainsi inspirer le comportement du potentiel entrepreneur qui peut :
-    se lancer dans la création d’entreprise ;
-    abandonner l’idée d’entreprendre et se réorienter ;
-    définir les points à améliorer.

ISO, India Senegal Overseas

Craie, sel de table, clou, agrafes, jus et sirops … le déficit de la balance commerciale du SENEGAL s’est aggravé par le fait que le Sénégal ne parvient pas à fabriquer ces produits de grande consommation. Or, des technologies simples permettant de les fabriquer existent et peuvent être exploitées.
C’est ce qui justifie la création, avec des partenaires indiens, d’ISO. Il met à la disposition des entrepreneurs sénégalais des technologies adaptées à notre environnement, accessibles financièrement et techniquement.
Aussi, à travers un dispositif d’assistance technique ISO, l’ADEPME 
-    identifie des besoins en technologie des entrepreneurs ;
-    aide à la spécification des caractéristiques techniques des équipements requis ;
-    met à disposition des études flash sur le potentiel du marché ;
-    assiste à la rédaction des contrats et à leur mise en œuvre.

Tous ces outils concourent à l’augmentation de la création d’emplois et de richesse.