Guide de Création et de Gestion d'Entreprise

Guide de Création et de Gestion d'Entreprise

Guide de l'Entrepreneur

1. L'idée de projet (activité, produits, services) 

L'identification et l'évaluation de votre idée de projet poursuit différentes phase: évaluez vos compétences personnelles d'entrepreneur, collectez des idées de projet, sélectionnez des alternatives restreintes, évaluez les avantages et contraintes des meilleurs idées en considérant les aspect du marché, d'approvisionnement, d'infrastructure, de gestion, les aspects financiers et l'environnement politique.

2. Évaluer vos compétences

Afin d'évaluer vos compétences d'entrepreneur, posez les questions suivantes:

  • Aptitudes pratiques: Aptitudes practiques pour la production des produits et services; aptitudes en gestion, marketing, comptabilité; connaissance du marché de votre activité
  • Aptitudes psychologiques: Détermination de progresser; goût du risque; motivation; prendre des décision; situation familiale favorable
  • Situation financière: Est-ce que vous avez des fonds propre? Etes vous prêt à les mettre dans l'affaire? Est-ce qu'il y a d'autre sources financières (famille)?

 

Renforcer vos compétences:

  •     Discutez vos idées avec la famille et avec des amis
  •     Contactez des institutions compétentes
  •     Participez aux formations adaptées
  •     Observer d'autres hommes d'affaires avec activité similaire

3. Analyser le marché 

Pour l'analyse du marché référez à l'approche "4P": Produit, Prix, Place, Promotion en ajoutant un grand C - la Concurrence.
Clientèle - Concurrence - Emplacement stratégique - Stratégie commerciale

Quels sont vos produits et services? Est ce qu'il y a des produits similaires sur le marché? Qualité des produits des concurrents. Quelle est la clientèle? Quels sont les prix actuels? Ou sont les point de ventes principaux? Qui sont les intermédiaires et commercants potentiels de vos produits? Quels media seront adaptés pour la promotion et la publicité?

Modèle d'étude de marché :

  • Description du produit : Quel produit proposer? Quel modèle, quelle apparence, quel style, quelle emballage?
  • Comparaison des produits : Est-ce que je peux produire une meilleur qualité que mes concurrents? Est-ce que l'apparence est mieux? Quel marque/label sera adapté?
  • Emplacement stratégique de mon affaire : Est-ce qu'il y des emplacement disponible à coût raisonable et proche de la clientèle?
  • Distribution : Facilités de transport. Est-ce que je vend moi-même ou à travers des intermédiaires. Quels sont mes moyens de vente (vendeurs, boutique). Quel sera la commission/provision du distributeur? Quel sera le distributeur le plus apte?
  • Clientèle : Quelle est ma clientèle principale: individus, ménages, commercants, gouvernement/privé, urbain/rural?
  • Part de marché: Estimation de ma part de marché potentiel en vue de la concurrence. Quels sont les niches de marché pas encore couvertes? Est-ce que ma capacité de production sera adaptée aux ventes?
  • Prix de vente : Quelle est ma stratégie de prix? Choisir le maximum de profit ou favoriser la pénétration du marché? Orienter les prix aux coûts? à la concurrence? au profit? à la pénétration du marché? Proposer des prix différents pour des marchés différents (urbain/rural; centre ville/banlieu)?
  • Promotion : Quels sont les moyens de promotion: dépliants, brochures, exposition, radio, journaux; participation aux foires et salons? de bouche à l'oreil?
  • Stratégies de marketing : Qui sont les clients-cibles? Quelles sont leurs habitudes, motivations? Segmentation du marché: différents groupes de clients (urbain/rural; quartiers populaires/centre ville etc). Quelle est ma clientèle principale? Déveloper le plan intégrale de marketing: plan de production - plan de ventes - plan de promotion.
  • Estimation des ventes : Estimation des ventes optimales et estimation des ventes inférieures. Est-ce qu'en cas de ventes inférieures l'affaire sera en danger?


NB: Pour réaliser une étude de marché vous allez circuler en ville, contacter des commercants, intermédiares, fournisseurs, concurrents et la clientèle potentielle; discuter/tester vos produits.

4. Fournisseurs et équipement nécessaire 

Pour votre affaire vous aurez besoin des équipements et matières d’œuvre :

  •     Quel type d'équipement sera nécessaire?
  •     Quels seront les coûts?
  •     Acheter des nouveaux équipements ou en occasion?
  •     Acheter sur le marché local ou à l'extérieur?
  •     Qui sont les fournisseurs: comparaison des fournisseur en observant des variation de prix.
  •     Est-ce que les ventes estimés pourront amortiser le coût des équipements?
  •     Est-ce que j'aurez besoins d'une formation initiale pour le maniement?
  •     Est-ce qu'il a une garantie sur les équipements?
  •     Disponibilité des pièces détachées.
  •     Disponibilités des matières premières et matières d'oeuvre sur le marché local, comparaison des fournisseurs.


5. Gestion interne 

Est-ce que j'ai les compétences nécessaires pour la gestion, notamment choisir la forme juridique appropriée de mon affaire, initier et suivre la comptabilité, la gestion du personnel et la gestion des stocks?

  •     Comptabilité: Quel est le minimum de comptabilité réquise - ex. cahier de caisse, résumé mensuel, documentation des pièces justificatives (voir outils de gestion). Comptabilité manuelle ou électronique? Quelles sont les formations disponibles? Engager un comptable à plein temps, mi-temps ou mener la comptabilité tout seul?
  •     Gestion du personnel: Quel sera le personnel nécessaire pour la production, la vente et l'administration? (voir gestion-personnel). Remplir conditions légales et les contrats de travail (voir enregistrement de l'enterprise). Quels sont les formations disponibles pour la qualification continue du personnel?
  •     Gestion des stocks et équipements: Rédiger un fiche de stocks pour gestion des stocks disponibles (voir gestion des stocks). Prévoir les coûts de réparation et activités de maintien des équipements. 


6. Etude financière du projet 

Préalable de l'affaire est le calcul des coûts de production, de distribution et de ventes. Quels sont les différents coûts?

Production : Personnel, matières premières et matières d'oeuvre, électricité, eau, transport, location, autres

Gestion : Personnel, salaire de l'entrepreneur, équipement du bureau, frais de communication, assurance, électricité, autres

Ventes : Location de points de vente, transport, distribution, commission/provision du distributeur, frais de promotion, emballage.

Financement : Coûts d'intérêts, frais bancaires



7. Financement 

Une situation légale (voir enregistrement), un compte bancaire et des fonds propres sont des préalables au crédit. Ensuite les questions suivantes sont à clarifier:Quelles sont mes besoins en crédit (type de crédit, montant, péroide)?

  1. Quelles sont les institutions adaptées (voir institutions financières).
  2. Choisir et prendre contact personnel avec les institutions sélectées: s'informer sur les conditions de crédit en détail et calculer les coûts pour obtention et remboursement. Quelles sont les garanties requises?
  3. Pour les entreprise existantes: Est-ce que le crédit pourra vraiment m'aider ou est-ce que les problèmes de financement sont liés à d'autres contraintes? (voir contraintes/manque de capital sur causes potentiels de manque de capital).



8. Cadre juridique de l'entreprise et administration

L'identification du cadre juridique adapté de l'entreprise, les procédures d'enregistrement, ainsi que l'administration en respectant le code de travail et les taxes et impôts sont assez compliquée. C'est pour cela ces procédures sont présentées en détail sur d'autres pages de ce site. Ci-dessous quelques introductions avec les liens sur des informations plus détaillées:

Législation: Les différents formes de statuts juridiques des entreprises sont régis au Sénégal depuis le 1er janvier 1998 par l'Acte Uniforme de l'Organisation pour l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA) portant sur le Droit des Sociétés commerciales et du Groupement d'Intérêt Economique.

Types d'entreprises:

  •     Entreprise individuelle (Société unipersonnelle à responsabilité limitée-SURL)
  •     Société en nom collectif
  •     Société en commandite simple
  •     Société à responsabilité limitée (SARL)
  •     Société anonyme
  •     Société en participation
  •     Société de fait
  •     Groupement d'intérêt economique (GIE)


Example des formalités de constitution d'une entreprise individuelle

L’immatriculation au registre du commerce est faite au greffe du tribunal régional du lieu d’implantation.

Pièces exigées

  •     la carte nationale d’identité et une photocopie légalisée
  •     un extrait du casier judiciaire 
  •     un certificat de résidence
  •     un certificat de mariage si on est marié
  •     Un certificat de divorce si on est divorcé.


 Coût de constitution

  •     Registre de commerce avec le nom du créateur : 12 000 F.CFA.
  •     Registre de commerce avec un nom commercial en plus du nom du créateur : 27.000 FCFA (soit 12000 +15000 FCFA)


Formalités administratives

Les formalités administratives concernent:

  •     l'obtention d'un NINEA: L’entreprise quelle que soit sa forme juridique (GIE, entreprise individuelle, société) est tenue de s’immatriculer au Répertoire des Entreprises et Association, pour l'obtention d'un Numéro d'Identification Nationale des Entreprises et Associations (NINEA).
  •     Inspection du Travail: La déclaration d’établissement doit être faite auprès de l’Inspection régionale du travail  et de la sécurité sociale du lieu du siège social de l'entreprise, au moyen d’un formulaire appelée «  Déclaration d’Etablissement » qu’il faut remplir et déposer en cinq exemplaires. L’inspection appose son visa et délivre un numéro  d’identification. Les formulaires de "Déclaration d'Etablissement" peuvent être achetés auprès des chambres de commerce.
  •     Caisse de Sécurité Sociale (CSS): La personne physique ou morale concernée doit solliciter, auprès de l'agence de la Caisse de Sécurité Sociale du lieu du siège social de l'entreprise, du groupement ou de l'association, un formulaire de demande d’immatriculation qu’il remplit et retourne à la Caisse.
  •     Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES): Pour  adhérer, il faut  déposer un dossier au service des adhésions de l'agence de l’IPRES du lieu du siège social de l'entreprise, du groupement ou de l'association.
  •     Institution de Prévoyance Maladie (IPM): Lorsqu'une entreprise comporte moins de 100 travailleurs, elle peut adhérer à une IPM. L'IPM permet généralement de pré financer les soins de santé, d'assurer une prise en charge totale ou partielle des frais médicaux du travailleur et de sa famille.
  •     Déclaration des impôts: Au Sénégal, le régime de l'impôt sur le revenu est déclaratif. Il incombe au contribuable d'effectuer sa déclaration d'impôt auprès de l'Administration fiscale, dans les délais légaux. Les titulaires de revenus autres que salariaux sont tenus de souscrire une déclaration annuelle de revenus. Cette déclaration est faite au moyen d'un formulaire délivré par l'administration sur laquelle doivent figurer les informations suivantes:

 

  •         l'identité complète du contribuable;
  •         sa situation de famille au 1er janvier de l'année en cours;
  •         ses enfants à charge au 1er janvier de l'année en cours;
  •         les catégories de revenus perçus;
  •         les charges déductibles du revenu imposable;
  •         les retenues d'impôts supportées.


Ces informations permettent aux services fiscaux de calculer l'impôt sur le revenu dû par le contribuable, qui lui sera notifié par les services du Trésor par voie d'avertissement, après émission du rôle d'impôt sur le revenu.