Registre du Crédit Marchand

Le Crédit commercial de garantie (Ccg) et Axa assurance ont mis en place un registre du crédit marchand (Rcm). Un registre  qui a fait l’objet d’un atelier de promotion organisé ce jeudi 24 mars 2016, à Dakar entre l’Etat, le Ccg, les partenaires et les chefs d’entreprise.

Conçu comme une application du web, le Rcm permet à un créancier d’accéder de façon simple et fiable à son espace et d’obtenir, des informations dont il a besoin pour connaitre et apprécier la crédibilité et la solvabilité de l’emprunteur. Cette application donne également la possibilité de connaitre l’emprunteur, ses avoirs et son activité lui permettant la surveillance des différentes factures, ses créances et dettes entre opérateurs mais surtout  d’apprécier la solvabilité et les actes tangibles du débiteur. 

Ibrahima Sylla, secrétaire général de l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme) dira à l’occasion: «Par ce dispositif, les Pme peuvent se prémunir contre le risque de dommages et pertes dans leurs activités. Parallèlement, les institutions de crédit peuvent plus facilement recouvrir leurs créances, grâce à l’assurance crédit».

Pour sa part,  Cheikh Diop, le directeur général de Ccg sur l’intérêt du Rcm a fait savoir : «Toutes ces informations détenues par Ccg sont enregistrées dans le Rcm et stockées sous la responsabilité du Ccg sur des serveurs sécurisés pour être fournies au prêteur à la demande de l’emprunteur». Avant de rassurer: «Le Rcm garantit la liberté contractuelle et la confidentialité des informations. Moi-même, je ne peux connaitre aucune information dans le Rcm puisque je ne peux accéder à aucun dossier».

source sud quotidien