ceremonie de remise de chèques

 

Grâce à la magie des technologies de l’information et de la communication, l’Adepme a mis en place une plateforme qui a permis à des entreprises de financer des porteurs de projet souvent exclus du système classique de financement. 
Ils étaient tout heureux de recevoir des financements pour développer leurs activités. Quinze porteurs de projet ont été financés grâce à la plateforme « Sama projet » mise en place par l’Adepme pour trouver des financements aux porteurs de projet souvent exclus du système classique. Ils ont reçu des contributions entre 250.000 et 1.500.000 de FCfa. Les bénéficiaires évoluent dans divers secteurs tels que les Tic, la transformation, le maraîchage. 
Selon Mabousso Thiam, le directeur général de l’Adepme, cette plateforme «  a pour but de promouvoir la créativité, de créer une communauté pour le financement alternatif et de faciliter la mise en relation pour la levée de contributions financières. Il a insisté sur les critères de diffusion des   projets que sont : l’innovation, l’environnement, l’impact social et la qualité de rédactions. 

Le directeur général de l’Adepme souhaite que ces remises de chèque soient suivies d’autres en suscitant « l’émulation auprès des entrepreneurs et des contributeurs et recueillir davantage de subventions pour la concrétisation de projets porteurs ». «La cérémonie fête les précurseurs en espérant qu’il va se construire autour de la plateforme un formidable mouvement de promotion de l’entreprenariat avec beaucoup plus de contributions en provenance des entreprises, des associations, des institutions de financement et des Sénégalais à titre privé », a-t-il déclaré. « Sama projet se veut d’être une vitrine de présentation des idées de projets au Sénégal et une interface pour la facilitation de l’accès au financement », a expliqué Mabousso Thiam, soulignant qu’une trentaine de projets sont promus dans le site. Les entreprises et institutions qui ont apporté leur contribution sont le Fongip, Orange Business services, la Sgbs, la Sonac, la Sénégalaise de l’automobile et l’Adepme.

source: lesoleil